bribes . 

recueils


quand l'hiver

quand l’hiver attise
les flammes ardentes
des regrets
les abeilles se gavent
d’un miel
au doux parfum d’été
et alors
reclus
dans mon humble ermitage
je partage mon hydromel
avec mes seuls amis les dieux
ils déposent des gouttes d’or
sur nos blessures éternelles


Ivan Figouri